À propos de Nathalie Cuvillier

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Nathalie Cuvillier a créé 52 entrées de blog.

Grandeur Nature

Un pas dans cet espace et tout devient différent.

Un pas sur ce chemin et la vie prend un autre sens.

Un pas dans cette nature et mon corps, mon âme s’apaisent en un instant.

Un instant d’éternité, de pureté, de légèreté.

Plus rien n’existe que cet instant,

Complètement et imparfaitement présent.

Tout est grand, sans jugement.

Tout est savoureux: l’air, les couleurs, les odeurs…

Tout est merveilleux!

Grandeur nature.

Lokamata

Grandeur Nature2020-10-17T17:13:57-04:00

Essence

Octobre commence dans une symphonie de couleurs grandioses dans sa nature.

C’est une cacophonie qui joue à l’extérieur et le chef d’orchestre a perdu sa baguette magique! Ça joue dans tous les sens sauf dans notre sens!!!!

Quelle est ton essence?

Quelle est mon essence? mon sens? ce qui me met en joie et me surprend encore? qu’est-ce qui me fait sentir heureuse, épanouie et qui me donne envie de continuer malgré toute la lourdeur extérieure? c’est là que tout se joue: Maintenant. La pureté du moment présent, la qualité que je choisis d’être et de vivre avec mon fils, mes amies et toi belle âme qui me lit. Juste la grâce de ce mouvement indéfini, qui me dit que c’est par là le chemin…le chemin joyeux et lumineux. Faire voler ces feuilles de toutes les couleurs, goûter l’espace du fleuve toujours présent pour moi sans jugement, regarder la beauté de cette Terre au delà des paroles raisonnées qui me coincent dans un espace qui n’est pas le mien.

Tout parait figé et pourtant… « tout est à l’opposé de ce que cela parait être, rien n’est à l’opposé de ce que cela parait être » . Un imbroglio pour me faire perdre le sens de mon essence alors que tout est réellement là! Facile de me laisser emporter par le vent extérieur qui me pousse vers l’inconscience alors que je suis consciente!

J’aime observer la nature, comme cette photo prise dans le bois…cela ressemble à une nature morte alors que c’est plein de vie. Cette verge d’or se meurt et pourtant elle est remplie de millions de petites moutons blancs source de pérénité et de naissance avec le cycle de la vie…À son image, je suis la créatrice de ma vie, je ne peux que mourir à quelque chose pour récolter plus de graines! Rayonner la verge d’or lumineuse que je suis…

Cette période de re-con-fini-ment, n’est pas la fin du monde. La fin d’un monde peut-être…quelles seront les nouvelles graines? Faire confiance et laisser être sont surement une partie de la recette …quel gâteau ai-je envie de manger prochainement? Mettre les ingrédients essentiels à ma recette est mon ultime bonheur, tout ne sera que meilleur! Chacun aura sa part de gâteau, si chacun choisit de devenir reine et roi de son royaume et habiter son château. Nous méritons tous cet honneur.

Octobre s’annonce donc pénible ou merveilleux, dépendant de ton regard sur ce que tu vois et vis…

Si certain on perdu leur baguette magique…la mienne est dans mes mains et je compte bien m’en servir le plus possible et perce-voir la légèreté d’être ici, maintenant, là, au delà des créations illusoires de ce qui semble être!

Magiciens, magiciennes, à vos verges d’or et que le monde soit ce que vous souhaitez qu’il soit!

Lokamata

 

Essence2020-10-01T16:38:17-04:00

Invitation de l’énergie dragon

« L’aube est moins claire » – Victor Hugo

L’aube est moins claire, l’air moins chaud, le ciel moins pur ;
Le soir brumeux ternit les astres de l’azur.
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
Comme le temps s’en va d’un pas précipité !
Il semble que nos yeux, qu’éblouissait l’été,
Ont à peine eu le temps de voir les feuilles vertes.

Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,
L’automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l’été qui s’enfuit est un ami qui part.
Adieu, dit cette voix qui dans notre âme pleure,
Adieu, ciel bleu ! beau ciel qu’un souffle tiède effleure !
Voluptés du grand air, bruit d’ailes dans les bois,
Promenades, ravins pleins de lointaines voix,
Fleurs, bonheur innocent des âmes apaisées,
Adieu, rayonnements ! aubes ! chansons ! rosées !

Puis tout bas on ajoute : ô jours bénis et doux !
Hélas ! vous reviendrez ! me retrouverez-vous ?

 

Et oui, déjà l’été qui tire sa révérence avec aisance et l’air frais de l’automne qui invite la nature à se vêtir d’une symphonie de couleurs pour mourir à…

L’effervescence de cette rentrée se fait sentir et je perçois pleins d’émois…un monde en question, en rébellion, en insécurité qui ne sait plus trop où se jeter. Comme une bombe à retardement prête à exploser. La pleine lune de ce début de mois, annonce un début de moi en éruption. Le magma intérieur est bouillant et le volcan a encore besoin de temps pour souffler le feu de son royaume incandescent. Un chaos, un espoir mis en lumière par Mère Lune qui nous invite à nous révéler tel le dragon au coeur pur. Quelle énergie vitale pourrions-nous demander à ce dragon qui cherche à émerger et vibrer?

Assieds-toi confortablement et prendre quelques respirations, laisses monter de tes profondeurs ce qui est là pour toi…respires, oui c’est ça. Invites la magie du dragon à venir en toi, de l’intérieur et laisses là t’infuser, si cela te fait trop peur, imagines qu’il vient vers toi et que son énergie te traverse maintenant. Il détient la sagesse et a le coeur pur…il te murmure à ton oreille un conseil ou un mot pour contribuer à ton évolution, apaiser tes craintes et voir avec clarté la grandeur des enjeux qui se jouent sur cette terre en ce moment…tu reçois, tu reçois en fonction de tes limitations. Te juger, tues une partie de toi…quelle partie de toi ne reçois-tu pas? Laisses-toi porter sur son dos et voler, le temps de quelques respirations…perçois cette liberté et les opportunités présentent pour toi. Que sais-tu que tu ne saisis pas? Que sais-tu que tu ne souhaites pas percevoir, savoir, être et recevoir? Voles mon ami(e), ton dragon est ton co-équiper, demandes-lui de brûler ces parties de toi qui n’ont plus besoin d’exister; calcinées, envolées en poussière et poursuivre ton chemin dans ta lumière.

Ne me demande pas pourquoi cela est là, capte et reçois tout simplement si tel est ton choix.

Calme tes ardeurs, ton coeur, vis avec tolérance et bouge ton corps. D’or tu es fait, dors pour t’apaiser et brille de ta force et puissance avec bienveillance sans écraser ce que tu crées. Tu es une créature magique capable de plus que tu ne peux le penser, car penser te limite à ta simple réalité. Ton espace est bien plus grand et tu n’oses pas t’y aventurer de crainte de te blesser. Ce temps est révolu. Fini les combats, les boucliers et les épées…fais briller ta lumière est tout sera.

En ce moment, ce n’est pas moi qui t’écris…mon dragon intérieur m’invite à te partager cet essence et cet quintessence d’être. Soit, mon ami(e). Ne t’inquiètes pas, chaque pas est nécessaire et n’essaies pas de me contrôler, je suis liberté! sans balise, tu peux vivre! sans protection, tu peux avancer! Que choisis-tu? Je t’accompagne sur ton chemin et je peux te contribuer, demandes-moi et je saurais te guider. Tu n’y crois pas? Expérimentes et vois, c’est ton choix.

Tout meurt, tout nait. La nature est ton guide. Elle ne se chicane pas avec les oiseaux ou les animaux, elle est. Elle ne juge pas l’arbre tout croche, elle le reçoit tel qu’il est. Apprends ce cette nature et observes-toi. Prends tout cela un jour à la fois avec foi, en toi. Septembre est bouillonnant et déroutant, danse avec les énergies et ne rend rien de significatif en le figeant. Danse, danse, danse. Meurs quand c’est le temps, vis quand tout t’y invite, renait de tes cendres avec joie et danse avec ce qui est présent.

Merci chèr(e) ami(e) pour le cadeau que tu es. Reconnais cela, invite la magie du dragon d’or!

Si le monde s’écroule, c’est là que tout est possible…ne reste pas figer par ce qui se passe, danse et crée ta chorégraphie pour ton futur indéfini…

Que septembre te réveille, t’éveille et t’invite à briller comme jamais!

Nathalie et son dragon d’or

 

Invitation de l’énergie dragon2020-09-01T11:09:04-04:00

Symphonie

La vie est une symphonie de millions et milliards d’énergies… je suis le chef d’orchestre. La partition n’est pas tout à fait pré-définie, il me faut ajuster chaque note au cours du temps et parfois l’air est faussement joyeux ou malheureux…Les lignes de partition sont parfois des limitations, alors hors structure je divague, hors linéarité je préfère fonctionner et hors contrôle j’aime me promener. De plus en plus j’aime prendre le chemin de la non définition des choses, des gens et de tout, c’est comme nager en plein inconnu avec l’excitation de rencontrer une surprise à n’importe quel moment. Je perçois de plus en plus que mon mental ressemble à ces lignes prédéfinies de la partition de cette réalité humaine. Ça m’a souvent rassuré, permis de me retrouver, me faire sentir que j’étais sur la bonne voie…aujourd’hui j’ai le goût de créer ma propre symphonie.

Chaque énergie qui est dans ma vie est souvent une contribution à créer plus grand. Je dis « souvent » car, en restant dans cette présence consciente, je me permets de faire le tri…le « me » (mi) plutôt que le do, le « là » plutôt que le si, etc…et puis je compose avec mes outils, mes instruments. Ensemble nous sommes plus grand. Chacun a sa place, chacun son rôle et sa particularité pour une plus joyeuse harmonie! C’est fantastique!

Tous les grands compositeurs ont ce grain de folie, de génie qui illumine leur extraordinaire symphonie. J’aime à percevoir que tous et chacun, nous avons ce merveilleux pouvoir de composer cette musique magique que nous sommes avec aisance, joie et gloire. Peu importe l’espace dans lequel tu te trouve, peu importe quel est ton passé ou ta réalité, tu as les possibilités de choisir ce que tu souhaite inventer et créer! te rends-tu compte de cette chance inouïe que tu as d’être le chef d’orchestre de ta vie? Tout est possible mes cher(e)s ami(e)s!

En t’écrivant, je perçois que mon espace est de plus en plus grand. Je me limitais tant! C’est comme si je venais de découvrir un endroit immense et sans temps, plein de calme et de vide en même temps où j’ai simplement le goût d’être et de me baigner totalement indéfiniment…un océan de quiétude.

Tellement de choses m’ont empêché d’atteindre cela…je n’ai pas de conseil à te donner, simplement oses choisir autre chose, le chemin va se dessiner autrement et l’univers est là pour te montrer si tu lui demande. Demande ce qui est léger pour toi et suis Ta voie…Une question vaut mille réponses: qu’est-ce que c’est? est-ce que ça m’appartient? que puis-je en faire? est-ce que je peux le changer? si oui, comment puis-je le changer? Mon monde s’ouvre en posant des questions. J’ai tellement perdu d’énergie et de temps à chercher les réponses…continues si tu veux, ne me crois pas.

Tu as les capacités, fais toi confiance, tu es grand, plus grand que ce que tu ne peux même l’imaginer…

J’ai toujours cru que je pouvais sauver le monde et aider…aujourd’hui je sais, que c’est une question de choix et de recevoir. Je change ma stratégie et je m’offre le changement pour être le leader de ma vie! « Sois le changement, que tu veux voir dans le monde » disait Gandhi, et bien oui, je choisis de composer ma symphonie en m’amusant, en jouant et en me permettant de changer pour plus de légèreté!

Je m’offre ce merveilleux cadeau de fête d’être!

Que ce mois soit Ta symphonie! Ce mois promet d’être riche en énergie! pleine lune le 4 août, portail 88 du lion le 8 août, le 24 août une nouvelle lune et plein de mouvement, d’évélation et de nettoyage sont en vus…Prends conscience que tout cela fait partie de la symphonie pour être plus proche de ton Être. Demande à ce que l’aisance et la joie accompagnent ces processus et baisse tes barrières pour recevoir plus grand…sois le cadeau que tu es pour ce monde!

Avec Gratitude, je te reconnais.

Nathalie

Symphonie2020-08-01T09:31:15-04:00

Un joyeux non anniversaire !

15 juillet, un mois avant ma date de fête…

Avez-vous déjà remarqué que le mois avant votre fête est emprunt de nouvelles énergies?

Sans rien rendre de significatif, j’aime remarquer dans ce mois pré-anniversaire, ce qui est là, ce qui vient et ce qui change…et puis aussi faire un petit bilan. Regarder en arrière tout le chemin parcouru, me féliciter et être en gratitude envers moi pour les pas accomplis.

Le 17 juillet de l’année dernière, je donnais ma démission de mon travail pour voler de mes propres ailes…cette année fut une année pour apprendre à voler, vivre un quotidien de façon complètement différente et surfer sur l’inconnu… Avec le recul, j’ai vraiment l’impression d’avoir lâché une réalité dans laquelle je me forçais à être pour être comme tout le monde…aujourd’hui j’ai la sensation d’être en vacances tous les jours avec la possibilité de choisir tout ce que je souhaite choisir… Non, c’est pas facile tous les jours, surtout au début car je me sentais dans l’insécurité du demain. Et puis, je me rends compte que tout est là en temps opportun. Je me félicite d’avoir fait ce saut dans l’inconnu et je me souhaite des heures de vol encore plus le fun pour cette nouvelle année!

Ouais, « tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire » devient ma nouvelle réalité! c’est tellement palpitant!

Le chemin est toujours là, moins balisé d’un jour à l’autre et c’est cela qui me permet de vivre une nouvelle aventure à chaque jour. J’aime mon road trip!

Dans mon carnet de chevet, j’y note mes souhaits et je demande à l’univers…je laisse aller et on verra ce que cette année me réservera…sans attentes tout devient surprise! J’espère être encore loin du but afin de vivre plusieurs dizaines d’années à prendre plaisir au voyage avec aisance! Le temps file et en même temps, en laissant ma réalité « travail », j’éprouve souvent la joie d’expérimenter des journées sans temps ou hors temps qui durent longtemps…

Vieillir est une construction de cette réalité pour nous voir dépérir, nous juger et ne pas nous aimer…plus j’avance plus j’ai le bonheur d’être présente et consciente, plus j’aspire à être intemporelle! L’âge est-il si important? Quoi d’autre est possible? Merci les ami(e)s, je ne pensais pas que cet écrit aller m’amener jusqu’ici…ces mots m’ont permis de prendre conscience de pleins d’aspects et je perçois que mon univers s’ouvre en ce moment, wouah!

Chaque jour est une fête, pas juste le jour de ma, ta fête! Au contraire, en limitant cette fête à une journée cela rend significatif certaine chose qui ne le sont pas! Toujours est-il que je me remercie et je vous remercie pour votre présence merveilleuse sur mon chemin.

Je me souhaite un joyeux non anniversaire et ce, pour les 365 jours prochains!

Et puisque c’est le fun de s’amuser, vous êtes les bienvenu(e)s le 15 août prochain pour célébrer et honorer mon incarnation en cette Terre!

À tout bientôt,

Nathalie

 

Un joyeux non anniversaire !2020-07-15T08:00:52-04:00

Comme par magie

J’aborde les touches de mon clavier sans trop savoir comment et par où commencer…Ce mois de juin a filé au sens propre comme au sens figuré…intemporel ou hors temps, tellement vite et au travers des filets de cette réalité, je suis passée dans un espace différent, comme par magie!

Enfant, je rêvais à cette magie de Noël, aux pouvoirs de Peter Pan et au royaume des fées. Cela m’a toujours accompagné, croire que ce monde imaginaire était réel quelque part dans les coins cachés de ce monde trop brutal et violent. Et puis c’est quoi au fond la magie? Un homme au chapeau haute forme jouant des tours de passe-passe? Une fée clochette avec une baguette scintillante et de la poussière d’étoile? Le fond d’un placard qui s’ouvre sur un monde animal qui parle?…C’est quoi pour toi la magie?

J’imagine que chacun à sa définition et peut être même que tu ris tout au fond de toi en te disant que cela n’est pas réel ou vrai…peut-être, peut-être pas, qu’est-ce qui est léger pour toi?

Dans mon dernier écrit, je te parlais que j’allais explorer de nouveaux espaces…ben oui, c’est ce que j’ai expérimenté. « Demandez et vous recevrez »…j’ai reçu la magie! Comment on fait cela? Je viens de te le dire…demandes. Tu ne me crois pas? Tant mieux, expérimente!

Un matin je me suis levée avec l’envie de voyager et de partir loin vers la mer…j’ai pris le chemin du fleuve St Laurent, j’ai marché pendant un temps et je me suis arrêtée. En m’arrêtant, j’ai regardé…et j’ai eu l’impression d’être ailleurs…le vent soufflait et les moutons blancs portaient deux planches à voile surfant sur leur dos…je me suis retrouvée dans ma région natale devant la mer du Nord sentant les embruns salés à travers les rafales de vent…et j’ai soudainement vu la Gaspésie, je me suis souhaitais de percevoir le souffle d’une baleine au loin…le vent du large m’emporta…et puis c’est l’énergie de la mer de Cuba qui est venue à moi, les couleurs de l’eau, les vagues et pouf, me voilà à la Martinique avec l’espace de l’eau et d’être sur une île…suis-je endormie ou éveillée? Bien éveillée les amis, bien en vie! Dans le temps de le dire, j’ai voyagé hors du temps en étant tout simplement dans l’instant. Je me suis levée, j’en revenais pas! Voyager pas cher et me sentir satisfaite, wouah! Une gratitude immense pour cette expérience…magique!

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a beaucoup de mouvance dans les énergies ces temps-ci. Personnellement, cela m’affecte parfois la nuit et je me réveille sans raison apparente…ce fut le cas de cette nuit là. Réveil à 2h50 du matin, ok je me lève avec l’élan d’ouvrir ma fenêtre et d’avoir un peu d’air même s’il est chargé d’humidité. Alors j’y vais et là, j’aperçois un ciel limpide et pleins d’étoiles scintillantes. Magnifique! Spontanément je demande une étoile filante…je regarde cet espace infini de clarté et moins d’une minute plus tard, une étoile file dans le ciel. Magie, miracle? Simplement merveilleux!

Libre ou presque de pouvoir nous regrouper pour faire du yoga…quelques fidèles et nouvelles yoginis ont choisit leur bien-être et m’accompagnent avec coeur dans ce cours de yoga au bord du fleuve…Cette Terre est cadeau. Sans attente, nous sommes ensemble. Sans jugement, nous sommes là dans un même but: notre bien-être, bouger et être. Ce cours est comme une danse yogique et énergétique avec nos corps et les éléments: on suit la nature, la nature nous suit, une unité naturelle nous nourrit et c’est simplement magique!

Mon spa est devenu mon chaudron magique pour mon corps, je m’installe dedans, je flotte et je laisse aller tout ce que mon corps souhaite laisser aller. Il y a quelques jours, je me laisse flotter dans ces eaux chaudes, les yeux vers mon érable quand je vois apparaitre un petit pic bois et 30 secondes plus tard un colibri…oiseaux totems, que souhaitez-vous me dire ou m’enseigner ou me refléter pour le reconnaitre et l’intégrer? Quel est la probabilité de voir ces 2 oiseaux ensemble dans un même espace temps? voilà, la nature sait, la magie est là autours de moi, en moi!

Et puis, un immense MERCI à ces personnes qui osent se choisir et venir dans ces séances énergétiques de co-création avec moi. Gratitude, chères âmes. C’est un espace tellement au delà des mots qui opère et qui s’ouvre quand vous le choisissez! Jouer avec ces espaces et ces énergies, c’est simplement grandiose et magique pour moi. Je suis tellement reconnaissante pour tout cela. J’adore! Encore ce matin, j’étais en séance à distance avec une personne qui avait une douleur au dos. La magie est apparue sous la forme d’un dragon, une énergie de jeu, de feu, d’envol et de libération, wouah! Quelle merveilleuse aventure magique vais-je vivre chaque jour avec aisance?

Perçois-tu l’énergie de tout ces mots au delà de la compréhension?

La vie est tellement plus grande et magique que je ne pouvais l’imaginer ou le croire possible! Tous ces moments, ces partages, cette communion sont abracadabrants et vibrants. Je ne peux que t’inviter à prendre conscience et reconnaitre que toi aussi, tu es le ou la magicienne de ta vie! Il n’y a pas de recette du « comment », à toi de suivre le bout de ton nez comme dans « ma sorcière bien aimée »…

L’âme agit…

Je choisis de poursuivre ce chemin magique, et toi?

Peu importe ton choix, saches que tu es magnifique et magique de toute façon! oui oui, je le vois…

Si tu as l’élan, commence à prendre conscience où tu fais de la magie dans ta vie et prends en note dans ton journal des miracles…juste pour reconnaitre que c’est bien là, malgré toi!

Namasté,

Nathalie

Comme par magie2020-07-01T09:22:20-04:00

Nouvel espace

Un nouvel espace est maintenant prêt à être…ces mois de confinement ont eu raison de certaine chose et même si nous souhaitons revenir comme « avant » , cela n’est plus…comme avant…

J’ai vécu, non pas un confinement en retrait du monde, mais en plein coeur de l’action. Prise par la panique de ne pas subvenir financièrement, j’ai plongé dans le tourbillon de la réalité du COVID à livrer des personnes enfermées dans leur maison. Cette expérience achève et je me remercie pour toutes ces prises de conscience à travers ce quotidien inédit. J’y ai rencontré mes limitations, mes solides ancrages mentales, ma force d’avancer contre le courant, d’être et d’oser être différente et la joie de sortir alors que tout le monde était bloqué chez eux!

J’ai goûté à la joie de m’amuser en travaillant …j’ai toujours aimé mon métier d’infirmière par sa diversité et les multiples opportunités que cela m’offraient de me découvrir chaque fois. Une routine maussade avait insidieusement pris le dessus…le dessus de ma vie. Et puis là, le couvercle s’est levé et PAN! nouveau souffle pour moi!

Plus de routine d’école, plus de routine de travail, plus d’horaire pour se lever ou manger…quelle nouveauté! Flippant au départ et tellement savoureux maintenant! Je n’ose même pas imaginer l’avenir et revenir en arrière, impossible…je souhaite tellement autre chose…un nouvel espace! et j’ai même pas le goût de définir tout cela…

Non, aucune définition…aucune limitation et expérimenter la magie! je suis en chemin de laisser aller tout ce à quoi je m’identifiais, me définissais et qui finalement me limitait alors que je pensais que cela me sécurisait…et c’est tellement agréable! « Tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire », ce mantra m’accompagne au fils de mes journées pour l’agrémenter et y mettre plus de légèreté…ça bouge, ça danse, ça vibre autrement. C’est un vent de fraicheur sur la toile de mes choix. Je perçois maintenant que je me permets de choisir à partir de l’énergie et non pas de mon mental calculateur ou de mes points de vus réactifs ou que sais-je encore…

J’ai envie de vibrer dans le monde des licornes arc en ciel, des flamands rose aux plumes bleus, des nuages verts et du soleil couchant étoilé. Non que je sois folle ou complètement déconnectée, simplement laisser ouverte, la porte de l’imaginaire sans limite et libre de droit. (Non, non j’ai pas fumé du cannabis avant d’écrire!). Ne pas me nourrir des « informations » de cette réalité, m’a permis de décrocher et de percevoir que je peux vivre dans cette réalité sans que cela affecte mon nouvel espace. Ce qui me permet d’ouvrir cet espace: plonger mon regard dans l’eau du St Laurent, voir la nature changer sans aucun pré-avis ni questionnement, marcher et observer, ne pas me sentir obligé de…, flotter dans mon spa en laissant toutes les tensions accumulées se liquéfier, écouter l’énergie de la voix consciente et découvrir qu’être énergie est délicieux!

Quoi d’autre est possible?

Je ne puis que t’inviter à plonger dans ce nouvel espace que toi seul peut créer …il n’y a pas de comment, choisis tout simplement si cela est léger pour toi! de mon côté, je vais continuer à explorer ce nouvel espace…et te conterais mon épopée dans mon prochain chapitre…

Au mois de juin:

J’explore

Un

Infini

New space!

Que « tout de ta vie te vienne avec aisance, joie et gloire »

« Tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire »

Avec douceur et coeur,

Nathalie

 

Nouvel espace2020-05-31T09:54:08-04:00

Flou artistique

C’est dans une énergie de tourbillon que se finit le mois d’avril, comme un retour en arrière m’amenant à revenir vers mes anciens schémas comme pour les balayer à tout jamais. Ou alors, une opportunité à vivre mes choix sans jugement de moi…

Qu’est-ce qui est là?

Dehors, c’est le flou artistique et la danse du retour à la « normale » qui se prépare à émerger…une normale teintée de bizarrerie et de dichotomie. Ce n’est plus comme avant mais pas encore assez clair pour percevoir ce que notre monde va être…le flou artistique de la vie…et c’est joli ainsi…ça laisse place à l’imagination en créant le présent sans aucun garde-fou si ce n’est celui du gouvernement!

Qu’est-ce qu’il y a au delà de l’arc en ciel de ce mélan-COVID?

À l’intérieur, c’est le bonheur de vivre complètement autrement. Une pointe de curiosité pour savoir ce qu’il va se passer et une graine de geaité à arroser quotidiennement  sans point de repère fixe. La graine quand elle est mise en terre, ne voit rien, c’est tout noir! Elle a besoin de lumière pour grandir et fleurir. C’est parfois inconfortable de ne rien voir ou ne rien savoir, et en même temps, c’est une expérience tellement enrichissante. Marcher dans le noir est aussi aveuglant que de marcher dans la lumière ! Quel choix allons-nous faire?

Personnellement, je choisis la lumière par contre c’est en regardant mes zones d’ombres et en les recevant que je m’aide à aller encore plus dans cette puissante mise en lumière: la conscience!

Qu’est-ce qui est possible? Tout est possible. Le choix fait maintenant va déterminer ce que je serais réellement. Quoi d’autre est possible?

Ma pensée est créatrice. Mes points de vue crées ma réalité, ok, point de vue intéressant que j’ai tous ces points de vue…en répétant cela, je me libère de mes jugements. Et Dieu sait si j’en ai! je pratique, je médite, je déblaie les énergies qui m’enferment et je me sens tellement mieux quand je ne réagis plus à tout ce qui est, ce qui se passe ou non.

Je reviens vers moi et je nourris mon féminin. Je propose un programme 14 jours « Femme ça-crée » et je peux vous dire que ça bouge pour moi aussi! C’est tellement bon de prendre le temps de nourrir cet espace du sacré et de la création. Cette période nous y invite qu’on le veuille ou non. Il faut faire preuve d’imagination pour rester en contact, nourrir le temps et j’aime renouer avec mes talents de créatrice. D’ailleurs, je vous y invite! ça goûte tellement bon!

Le mois de mai s’annonce avec plus de clarté, de chaleur et d’ouverture…il faudrait pourtant regarder le présent et vivre nos moments avec la conscience que ce n’est plus comme avant et que demain reste à créer…

La nature est dans sa phase de re-naissance alors accordons-nous à elle et observons ce qu’elle nous enseigne…plutôt que de retomber tout se suite la tête dans le guidon!

Aujourd’hui est jour de fête: j’ai le goût de célébrer ces journées avec le coeur de l’enfant qui s’émerveille et qui s’amuse de tout. Célébrer la naissance de mon fils qui s’envient dans quelques jours…le regarder grandir en observant tout ce qu’il m’invite à être autrement. Je te remercie chère âme, de m’avoir choisit comme maman. Ma femme vit des expériences formidables à tes côtés et tu me fais grandir!

Je souhaite à chaque maman, une fête des mères digne de votre patience, empathie, tolérance, sacrifice mais n’oubliez surtout pas une chose en route: VOUS!

Avec tendresse et reconnaissance

Namasté

 

Flou artistique2020-05-03T15:00:10-04:00

Laisser aller ou laisser être

Quelle période les ami(e)s! Est-ce que vous percevez tout ce que ces jours font remonter pour tous et chacun?

N’hésitez pas plusieurs fois par jour à vous poser cette question: « est-ce que cela m’appartient? » car beaucoup de choses de nous appartiennent pas!

Au travers de ce chaos, je perçois un immense espace de laisser aller et de laisser être pour moi…les énergies de la Pâques, synonyme de renaissance, sont en train de s’installer dans mon champs vibratoire. En réalité j’ai la sensation de vivre un tas de micros et macros changements dans mes cellules et mon corps. C’est le déchaînement total dans mon monde intérieur. Toutes les chaines de contractions moléculaires se défont une à une avec aisance et conscience. Moi qui pensait être zen, je peux vous dire que je découvre combien je me suis contractée dans tous les aspects de ma vie! J’imagine que cette crise universelle est une évidente façon de m’ouvrir les yeux sur ces aspects cachés.

Je perçois également combien chacun de nous se contracte pour s’offrir un paradis matériel complètement irréel et combien nous faisons subir cette folie à notre planète Terre. La terre nous montre quelque chose, allons-nous enfin ouvrir les yeux? et surtout notre coeur?

Être infusée dans ce chaos ne m’est pas toujours confortable. Pas facile de faire la part des choses entre ce qui m’appartient et tout ce que je perçois. Pourtant, je suis très heureuse de vivre ces moments qui me font évolués et grandir dans le laisser aller vers le laisser être…pas facile d’être l’énergie requise si mon corps est rempli de merde que j’ai créé! J’ai beau avoir tout le papier de toilette que je veux, si je n’en ai pas conscience , je ne peux pas m’essuyer!!! Finalement, c’est peut-être pour cela la crise du papier toilette mondiale! Combien de merde créons-nous et dont nous n’avons même pas conscience?

Toute cette vie et certainement bien d’autre en arrière, où j’ai tant voulu tout contrôler pour satisfaire ma personne…quelle limitation! Laisser aller, n’est pas forcément tout laisser tomber ou ne plus rien contrôler. Je me rends compte qu’être l’énergie du contrôle est bien différente que de contrôler…laissez-vous essayer: Répétez-vous plusieurs fois: « je contrôle, je contrôle, je contrôle…. » encore et encore. Et maintenant, répétez-vous: « je suis le contrôle, je suis le contrôle, je suis le contrôle…. »encore et encore. Personnellement c’est tellement plus décontracté dans mon corps avec cette dernière formule…wouah! Oui, je sais votre mental ne comprends rien et il veut rester dans je contrôle, ok, pas de soucis…c’est un choix! et il n’y a pas de mauvais ou bon choix, juste un choix…

Être contractée, quand j’en suis consciente, n’est pas le fun pantoute! Alors aujourd’hui, je m’amuse à me relâcher! Tellement plus joyeux d’être dans le laisser aller, le laisser être que de tout vouloir contrôler…merci le virus, merci le confinement, merci mon corps, merci la vie, merci pour cette aventure…si cette période peut me permettre de vivre le reste de ma vie dans le relâchement total de qui je suis, je ne peux être que dans la gratitude!

Ça me donne la possibilité de vivre et expérimenter autrement: rien que de rester au lit jusqu’à 9h00 sans culpabilité et ne pas me donner d’échéance pour ci ou pour ça, de m’amuser plutôt que de tout mettre en ordre…ouais c’est le chaos! merci le chaos, grâce à notre complicité, je m’autorise à jouer avec toi…est-ce que ça crée autre chose? je ne vous répondrais pas, expérimentez-le!

Je choisis de vivre, vibrer joyeusement le laisser aller

Je choisis de vivre, vibrer joyeusement le laisser être total

Je choisis de vivre, vibrer joyeusement le relâchement total…

Tout ceci, ne vous parlera pas du tout, j’en suis certaine! Alors, quoi d’autre est possible?

En avril, je découvre tous les fils inconscients qui me contractent encore, en mai…je ferais tout ce qui me plait joyeusement et libérée!

Que cette maxime se réalise aussi avec le coronarovirus afin que nous puissions nous retrouver joyeusement en mai et nous coller!!!!!!!

Je vous souhaite un avril électrisant de conscience et de révélations.

Follement investie avec moi-même et vos merveilleuses personnes, Nathalie

Laisser aller ou laisser être2020-04-01T09:11:58-04:00

Que suis-je prête à perdre?

Tout semble viral ces temps-ci…quelque chose d’insondable nous amène vers la peur et je me demandais si cela ne se résume pas à cette question: que sommes-nous prêts à perdre?

Cet ensemble d’événements, ne me fait pas peur, je sais que la plupart des messages véhiculés ne m’appartiennent pas et je ne souhaite pas qu’ils parasitent ma vie. Non pas par dénis, mais bien avec le conscience que cela est simplement un point de vue intéressant ! Cela ne veut pas dire que je ne me sente pas concernée… »Cette crise » COVID-19 me ramène au fait que je peux, en effet, perdre à travers ce périple. Je peux perdre du confort, de l’argent, de la sécurité, ma maison, des amis, des membres de ma famille, la vie…oui, j’en suis bien consciente. Est-ce que choisis de nourrir cela? NON.

Suis-je prête à perdre? OUI. En voyageant à travers le monde, j’ai vu des personnes vivre avec rien ou si peu…étaient-elles plus heureuse? je me suis souvent posée la question. Où est le bonheur? Il est là où tu décides de le planter…il est là où tu crois que cela est bon pour toi…il est là où tu t’accroches ou non à ce que tu aimes…c’est toi qui décides, non?

Quel est le but de cette vie? bâtir, construire, se battre pour avoir?…ou être?

Que puis-je perdre si je suis? Que puis-je perdre si j’ai ?

Ouais…

Mon corps a besoin de manger, de s’habiller, de se déplacer en voiture, d’avoir des bébelles pour se distraire et tout et tout…et c’est très correct. Mon être lui s’en fou! Il a déjà TOUT.

Le chaos est inconfortable, certes, regardes la vie…elle nait du chaos, non?

Je n’ai pas réponse et c’est parfait…vivre ma vie en posant des questions m’apporte plus de légèreté et de possibilités…et toi?

Alors, je vous laisse à vos propres questionnements!

Que tout de la vie me vienne avec aisance, joie et gloire!

Que tout de la vie te vienne avec aisance, joie et gloire !

Lokamata.

Que suis-je prête à perdre?2020-03-19T18:54:00-04:00